TAHITI-AGENDA SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

IDENTIFIEZ-VOUS EN VOUS
CONNECTANT AVEC VOTRE COMPTE
Vous avez un mot de passe? Cliquez ici

Accueil / Interview / Tikahiri, Interview de Stéphane Rossoni

Tikahiri, Interview de Stéphane Rossoni

Dans Interview, Musique, News 5 juillet 2010 1 commentaire + ICal + Google Agenda  

Tahiti Agenda interroge en 5 questions simples Stéphane Rossoni, batteur du groupe Tikahiri, groupe musical créé en 2003. Avec la sortie de leur deuxième album en mars dernier, Tikahiri enchaine les concerts Live et créé l'engouement auprès des polynésiens pour le Rock Gothique Paumotu, style musical qui colle si bien aux frères Salmon, Aroma et Mano. Tahiti Agenda : Peux-tu nous parler de la formation Tikahiri, la rencontre avec les frères Salmon, l'ambiance? Stéphane Rossoni : Tout a commencé grâce a Hina Sylvain et 9 semaines et un jour dont j'étais le batteur attitré de la formation qui accompagne tous les candidats,…

Passage en revue

Qualité sonore
Écoute
Recommander

Votes

Résumé : Si vous avez aimé / moins aimé l'album de Tikahiri, merci de laisser vos impressions/commentaires en vous connectant.

Note de l'utilisateur 3.4 ( 1 votes)

Tahiti Agenda interroge en 5 questions simples Stéphane Rossoni, batteur du groupe Tikahiri, groupe musical créé en 2003.

Avec la sortie de leur deuxième album en mars dernier, Tikahiri enchaine les concerts Live et créé l’engouement auprès des polynésiens pour le Rock Gothique Paumotu, style musical qui colle si bien aux frères Salmon, Aroma et Mano.

Tahiti Agenda : Peux-tu nous parler de la formation Tikahiri, la rencontre avec les frères Salmon, l’ambiance?
Stéphane Rossoni : Tout a commencé grâce a Hina Sylvain et 9 semaines et un jour dont j’étais le batteur attitré de la formation qui accompagne tous les candidats, cette année là la sélection comprenait les frères Salmon dont hina Sylvain (RFO) avait une démo et nous a demandé, à mon frère et a moi si c’était « jouable » !! A l’écoute de la cassette, oui il n y avait pas de problème…ils étaient 3 avec Simon Pillard le violoncelliste du conservatoire ,et donc j’ai fait le 4ème pour le concours et depuis je ne les ai pas quittés…quant à l’ambiance elle est excellente jusqu’à présent ce sont des mecs droits, intègres et même plus fiables que d’autres !.. ça fait du bien ici…

T.A. : Comment définis-tu la musique de Tikahiri, et le style adopté des compositions musicales ?
S. R. : Par ce qu ils disent eux même , une musique qui leur ressemble, du gothique paumotu , mais qui est parfois plus POP ,que paumotu ! du rock ni trash, ni si hard que ça….le style évolue aussi car il est intimement lié aux émotions et au vécu quotidien des 2 loustics…..

T.A. : Tikahiri a donné un concert dernièrement à la Maison de la Culture à Papeete, comment cela s’est-il passé?
S. R. : Côté remplissage parfaitement : 2 soirées à guichets fermés. Pour l’artistique, grâce a Tahiti laser Show , nous avions décidé de mettre le paquet sur le visuel , (élément qui fait gravement défaut à Tahiti ), et je crois que le public a été conquis , des projections vidéos sur une sphère de 3 mètres de diamètre et 5 lasers ont créé une ambiance hors norme…ajouté à cela la maitrise du son de Jean-Luc Casula et un travail des lumières avec une réelle écriture grâce a Ariimoana de TFTN , tout ça fait de ce concert une réussite totale.

T.A. : L’album « MERAHI KEREKERE » est sorti au mois de mars ( http://www.tahiti-agenda.com/5009-tikahiri-merahi-kerekere.html ), quel a été l’accueil des polynésiens ?
S. R. : je crois que comme le premier et même si celui ci est plus rock , l’album et son clip Kareho koe ont été bien accueilli à en voir les presque 900 albums vendus en 5 mois..( ce qui a d’ailleurs redynamisé également l’ancien album TAMAKI HOPEA déjà vendu a 1500 exemplaires l’an passé et qui continue de se vendre déjà 300 depuis la réédition remasterisée de février…)

T.A. : Avant une tournée mondiale (LOL!), pensez-vous faire une tournée des îles de la Polynésie Française ou donner un concert dans l’île des frères Salmon, Fakarava ?
S. R. : La logistique à Tahiti est un enfer pour les groupes , les couts des transports prohibent la plupart des possibilités pour des groupes sans producteur, ni manager comme Tikahiri , il a fallu attendre 5 mois pour pouvoir aller se produire à Moorea , à des conditions tarifaires ridicules au regard de l’énergie dépensée… (mais nous avons un emprunt à rembourser ! donc pas trop le choix !) et le départ du King Tamatoa n’arrange pas les affaires pour des tournées dans les iles..Nous sommes toujours désireux de le faire et le feront sûrement ! Quant à Fakarava le projet est toujours dans l’air même si cela restera plus un concert familial que rentable !

TIKAHIRI sur FACEBOOK (pas besoin de compte Facebook pour consulter en ligne):
http://www.facebook.com/pages/Tikahiri/23842196196?ref=ts

Sur MYSPACE:
http://myspace.com/tikahiri

Mais aussi: http://www.mymajorcompany.com/Artistes/tikahiri/

À propos de Tahiti-Agenda

Depuis le 12 février 2007, Tahiti Agenda répertorie l'essentiel des sorties du fenua.Avec plus de +21800 Fans sur Facebook, c'est le site de référence des sorties. Avec la participation des internautes, le site a rendu possible le référencement de milliers Events qui ont également été postés et partagés sur les réseaux sociaux. Tahiti Agenda, le site internet de vos sorties du fenua, depuis 2007.

Un commentaire

  1. Un sacré album ! J’aime beaucoup ce groupe. Ils sont supers !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Hey there!

Sign in

Forgot password?
Close
of

    Processing files…