TAHITI-AGENDA SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

IDENTIFIEZ-VOUS EN VOUS
CONNECTANT AVEC VOTRE COMPTE
Vous avez un mot de passe? Cliquez ici

Accueil / Interview / Interview MOYA – Tahiti Agenda

Interview MOYA – Tahiti Agenda

Dans Interview, News 24 octobre 2012 0 + ICal + Google Agenda  

Moya de son nom de scène, c'est avec une énergie débordante que Moea Lechat part en tournée sur Tahiti après la sortie de son premier album "TROUBLED". Moya n'en est pas à son premier LIVE, bien au contraire. Vous l'avez certainement déjà croisé récemment sur scène. Rencontrez maintenant la jeune artiste pour l'interview exclusive de Tahiti Agenda. Souhaitons lui une longue carrière et du plaisir dans la Musique! La meilleure façon de la soutenir? Courir acheter son album et assister à ses concerts LIVE! DATES DES CONCERTS DE MOYA (GRATUITS ;-) ): Jeudi 25 Octobre - PINK COCONUT - 18h30…

Passage en revue

Qualité sonore
Écoute
Recommander

Votes

Résumé : MOYA | TROUBLED Album de Moya

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Moya de son nom de scène, c’est avec une énergie débordante que Moea Lechat part en tournée sur Tahiti après la sortie de son premier album « TROUBLED ».
Moya n’en est pas à son premier LIVE, bien au contraire. Vous l’avez certainement déjà croisé récemment sur scène.
Rencontrez maintenant la jeune artiste pour l’interview exclusive de Tahiti Agenda.
Souhaitons lui une longue carrière et du plaisir dans la Musique!
La meilleure façon de la soutenir? Courir acheter son album et assister à ses concerts LIVE!

DATES DES CONCERTS DE MOYA (GRATUITS 😉 ):

Jeudi 25 Octobre – PINK COCONUT – 18h30 à 20h15
Jeudi 1er Novembre – TOATA – 17h à 18h
Jeudi 8 Novembre – VAIETE – 18h à 19h
Vendredi 30 Novembre – BLUE BANANA – 22h à 23h30
Les dates sur Tahiti Agenda: http://www.tahiti-agenda.com/search-moya.html

Pourquoi avoir intitulé ton album « Troubled »?
J’ai intitulé mon album troubled pour bien illustrer le côté ambivalent de ma personnalité et de ma musique. Ce n’est pas dans un sens pessimiste mais juste pour dire « il y a de tout dans cet album, et c’est pas forcément logique ». On peut donc y trouver des balades, de la pop, de la folk, du blues… Des sujets personnels, tristes ou joyeux, des récits de cauchemars ou de rêves que j’ai pu faire.
Aussi, lorsque j’ai composé tous mes morceaux, j’étais dans une phase assez difficile de ma vie, j’étais perdue et j’avais l’impression de devenir folle, d’ou le côté « camisole et chambre capitonnée » de la couverture d’album qui montre ce côté un peu dérangée que j’ai toujours eu.

Peux-tu nous parler de l’enregistrement de ton album?
J’ai entièrement financé l’enregistrement de mon album. J’ai du donc économiser lorsque je travaillais comme prof d’arts, puis j’ai tout mis dans la musique. J’ai enregistré au studio ASMP de Jean-Luc Casula. Pour les musiciens, ils étaient quasiment tous bénévoles (ou plutôt devrais-je dire passionnés). Sur l’album, on entend donc Reva Juventin et Brice Meunier aux choeurs, Teiti Ebb à la guitare, Matorai Chebret à la basse et Brice Meunier à la batterie. Concernant la durée de travail et d’enregistrement, on a fait ça en 4 mois environ, 2 mois de répètes et 2 mois de studio. Maintenant l’équipe qui me suit en live n’est plus la même. Teiti ne souhaitait pas faire de scène et avec Mato nous n’avions pas la même vision des choses. Je travailles donc toujours avec Reva et Brice, mais aussi avec Loulou Galenon et Tau Tiniraurarii à la guitare (Teva Le Curieux-Belfond ne souhaitant plus faire de scène à cause de la reprise de ses études), Fariki Mai ou Vatea Le Gayic à la basse et Georges Tobella au clavier.
Je dois aujourd’hui encore jongler avec mes musiciens car ils sont engagés ailleurs, dans d’autres groupes ce qui n’est pas facile du tout à gérer pour moi. Dans l’idéal, j’aimerais avec un groupe bien à moi, mes musiciens, mais j’ai l’impression que c’est utopique donc je continue dans cette lancée car je n’ai pas vraiment le choix…
Concernant tout le reste, les concerts, la promo… je gère tout toute seule pour l’instant. J’aimerais trouver quelqu’un de confiance pour manager mon groupe, mais c’est assez difficile.

Peux-tu nous parler de Veroia, à qui tu dédies quelques de tes compos?
Veroia était mon ami d’enfance et mon voisin, je le considérais plus comme un frère qu’un ami d’ailleurs. J’ai grandi avec lui, on passait des heures à dessiner, à jouer ensemble. C’est lui qui m’a appris mes premiers accords de guitare, c’est lui qui m’a appris à aimer la musique. Il est d’ailleurs le frère d’Anthony Doucet que l’on connait bien aujourd’hui, et le beau-frère de Michel Poroi. Quand j’ai appris son décès, ça m’a fait un choc, un choc tellement fort que je me suis mise à composer encore plus, de manière quasi-frénétique. J’avais envie de lui rendre hommage à travers la musique, il y a donc 2 morceaux sur mon album qui lui sont dédiés.

Quelles sont les difficultés tu as rencontrées pour la sortie de « TROUBLED »?
Les difficultés que j’ai rencontré pour la sortie de mon album sont d’abord des difficultés financières. Je ne pensais pas que cela coûterai si cher, qu’il y avait tant de frais! J’ai eu l’aide d’un partenaire, Magic City, et de ma famille. J’ai organisé une pré-commande des CD avec un tarif préférentiel pour avoir assez de fonds. Il y a eu aussi beaucoup de paperasse à remplir, tout préparer. Je ne suis pas très organisée donc je faisais tout à chaque fois au dernier moment. Ensuite, le 2ème soucis, c’est le côté relationnel avec mes musiciens. Je dois les gérer, et surtout leur donner mes directives sans les blesser, tout en gardant leur respect et j’avoue que j’ai beaucoup de mal à me faire respecter par eux. Par exemple pour les horaires de répètes, certains arrivaient en retard, et d’autres ne venaient même pas… c’est assez fatiguant, et surtout on perd du temps! Aujourd’hui, je les appelle systématiquement avant les répètes ou les concerts pour être sûre qu’ils seront présents à l’heure.

Tu es déjà montée sur scène pour ton premier spectacle/concert, un petit résumé?
J’étais déjà montée sur scène en « animation », c’est à dire que je chantais des reprises avec les groupes Veroia et Acoustic Party. Mais chanter mes compos c’est tout à fait autre chose! Je ne dénigre pas les groupes qui font des reprises, et d’ailleurs je continues avec SUGAR FIZZ, bien au contraire cela m’offre une plus grande culture musicale. Mais chanter ses compos, c’est se mettre à nu, s’offrir entièrement au public. Cela a été difficile pour moi de chanter ma vie et mes émotions mais aujourd’hui j’y prend plaisir. C’est un peu comme une catharsis, ça fait du bien de s’exprimer librement.
Mon premier Concert de compos, c’était en février 2012 au Morisson’s Café et je peux te dire que j’avais la trouille. Ma voix tremblait et j’étais pas sûre de moi du tout. J’ai fait quelques autres scènes avant de faire le grand saut avec un Concert MOYA au Petit Théâtre en juin 2012. Là j’ai pu m’exprimer à 100% en créant la déco de la scène, les costumes de mes musiciens, c’était génial, hyper exaltant et j’étais un peu euphorique à la fin du Concert.

Un petit mot pour la fin?
Aujourd’hui je commence une tournée de 4 dates sur Tahiti, j’ai hâte que ça commence surtout qu’il y a des endroits assez intimistes comme le Pink Coconut et le Blue Banana, et des grandes scènes comme Vaiete et Toata! Mon album est en vente à Carrefour Arue et Punaauia, et Magic City Faaa et Papeete. Je suis heureuse d’avoir abouti à tout ça, d’avoir concrétisé mon rêve de chanter mes compos et de faire un album. Je continue dans cette direction qui me plait bien et en parallèle je reprend mes études pour pouvoir prétendre à un poste de prof d’arts titulaire et avoir un revenu suffisant pour continuer dans la musique. Le mot de la fin? Tout est possible quand on se donne réellement les moyens d’y arriver. Donc croyez en vos rêves et lancez vous!

Je tiens à remercier mes partenaires Magic City, Archipel Prod, TVP, Taui FM et bien sûr Tahiti Agenda pour leur soutien!

POUR CONTACTER MOYA:

moya.tahiti [a-r-o-b-a-s-e] yahoo.fr
http://troubledmoya.blogspot.com/
https://www.facebook.com/MoyaTahiti

À propos de Tahiti-Agenda

Depuis le 12 février 2007, Tahiti Agenda répertorie l'essentiel des sorties du fenua.Avec plus de +21800 Fans sur Facebook, c'est le site de référence des sorties. Avec la participation des internautes, le site a rendu possible le référencement de milliers Events qui ont également été postés et partagés sur les réseaux sociaux. Tahiti Agenda, le site internet de vos sorties du fenua, depuis 2007.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Hey there!

Sign in

Forgot password?
Close
of

    Processing files…