Vodaphone Header
IDENTIFIEZ-VOUS EN VOUS
CONNECTANT AVEC VOTRE COMPTE
Vous avez un mot de passe? Cliquez ici

Accueil / News / Le Fifo, le festival incontournable de l’année

Le Fifo, le festival incontournable de l’année

Dans News 18 janvier 2016 0 + ICal + Google Agenda  

Festival International du Film Documentaire Océanien

Le Fifo ou Festival International du Film Documentaire Océanien en est à sa 13ème édition. C’est le festival incontournable en ce début d’année 2016 : projections de films documentaires, rencontres, ateliers …

Du 30 janvier au 7 février 2016.

POUR 2016, le FIFO accueille :

  • 160 FILMS DOCUMENTAIRES INSCRITS
  • 75 COURTS MÉTRAGES INSCRITS
  • 60 FILMS RETENUS 11 FILMS EN COMPÉTITION
  • 23 FILMS HORS COMPÉTITION
  • 8 FILMS SÉLECTION PACIFIC ISLANDS
  • 18 COURTS MÉTRAGES POUR LA NUIT DU COURT OCÉANIEN UNE SOIXANTAINE D’INVITÉS INTERNATIONAUX

Envie d'activités ? VOIR L'AGENDA

Les prochaines SORTIES à choisir dans le calendrier. EN SAVOIR PLUS >

Rechercher une sortie

PLUS D’INFOS : http://www.fifo-tahiti.com/

LE PALMARES

Mise à jour : Lundi 8 février 2015
A l’occasion de la Cérémonie de remise des prix qui a eu lieu ce vendredi 05 février 2016 dans le Grand Théâtre de la Maison de la Culture, le jury international du 13ème FIFO présidé par M. Abderrahmane Sissako a attribué les prix suivants :

Le GRAND PRIX DU JURY FIFO – FRANCE TELEVISIONS : ANOTHER COUNTRY, réalisé par Molly Reynolds et produit par Peter Djigirr, Rolf De Heer et Molly Reynolds, qui remporte un prix d’un montant de 500 000 Fcfp, offert par le Comité organisateur.

Le 1er PRIX SPECIAL DU JURY : THE GROUND WE WON, réalisé par Christopher Pryor et produit par Deer Heart Films Ltd, qui remporte un prix d’un montant de 300 000 Fcfp, offert par le Comité organisateur.

Le 2ème PRIX SPECIAL DU JURY : THE PRICE OF PEACE, réalisé par Kim Webby et produit par Christina Miligan, Roger Grant et Kim Webby, qui remporte un prix d’un montant de 300 000 Fcfp, offert par le Comité organisateur.

Le 3ème PRIX SPECIAL DU JURY : TUPAIA, réalisé par Lala Rolls et produit par Oceania Film, Island Film Production et Polynésie 1ère, qui remporte un prix d’un montant de 300 000 Fcfp, offert par le Comité organisateur.

Le jury a également souhaité décerner une mention spéciale au documentaire Le salaire des profondeurs, réalisé par Dominique Roberjot et Christine della-Maggiora et produit par latitude 21 Pacific, Nouvelle Calédonie 1ère et France Télévisions. Le récit nous emporte dans l’histoire de centaines de pêcheurs à Fidji, « un cri » qu’il faut entendre.

Le public a décerné son prix à son film favori parmi l’ensemble de la sélection :

Le PRIX DU PUBLIC : HIP HOP-ERATION, réalisé par Bryan Evans et produit par Alex Lee et Paula Jones, qui remporte un prix d’un montant de 300 000 Fcfp. Ce prix est offert par la Ville de Papeete.

Il a également pu décerner comme l’an passé

Le PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE OCEANIEN : FIXED, réalisé par Codey Wilson et Burleigh Smith et produit par Rob Viney et Burleigh Smith, qui remporte un prix de 100 000 Fcfp offert par le Comité organisateur.

Le PRIX DU MARATHON D’ECRITURE a pour sa part été attribué à Sophie BLANC. La gagnante a reçu un billet d’avion pour la destination de son choix offert par Air Tahiti Nui. Le jury adresse aussi une mention spéciale à « L’abeille » de Mireille Bindé.

Ouverture officielle du FIFO

Ouverture officielle du FIFO mardi 2 février au matin

13ème FIFO : Une indispensable fenêtre sur l’Océanie

Le 13ème FIFO est officiellement ouvert. Ce mardi matin, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée sur le paepae de la Maison de la Culture. Politiques, présidents de l’AFIFO et du jury, représentants de France Télévisions, Haut-commissaire… Chacun a pris la parole pour lancer cette nouvelle édition.

« Tout le gouvernement est là, vous voulez nous impressionner c’est ça? ».

L’emblématique président de l’AFIFO, Wallès Kotra, a toujours le mot pour faire rire et détendre l’atmosphère parfois trop officielle. Debout devant sa tribune, le Calédonien profite de tenir le micro pour remercier les partenaires publics mais aussi privés du festival, les remercier d’avoir permis au FIFO de parcourir tout ce chemin.

Homme sensible, le président de l’AFIFO n’a pas oublié d’avoir non plus une pensée pour « ces Australiens détenus au Burkina Faso », avant de laisser le micro au président du jury, Abderrahmane Sissako.

Préserver son identité et sa culture 

« Mon histoire avec le FIFO commence lorsque j’ai entendu les mots du ministre
Heremoana Maamaatuaiahutapu au quai Branly ». Le réalisateur mauritanien se rappelle très bien des mots simples du ministre lorsqu’il s’est mis à parler de son peuple et de sa culture. Abderrahmane remercie le Ministre de la Culture de l’avoir tant ému, touché. « J’ai ressenti la même chose lorsque je suis arrivée, j’ai eu un accueil magique ». Même s’il est difficile de percevoir une réaction vive chez cet homme si discret et humble, le public peut sentir l’émotion qui semble l’envahir depuis qu’il a mis les pieds sur le fenua. « Il est important pour un Africain de venir ici, il est important pour lui comme pour vous de continuer à se battre pour la préservation de son identité et de sa culture ». Abderrahmane Sissako revient aussi sur l’importance du documentaire, l’importance de mettre en valeur le combat quotidien des gens pour des cultures, des traditions en perdition. L’assemblée applaudit…

Miroir de l’Océanie

Mais au FIFO, il n’est pas seulement question de culture mais aussi d’avenir. Michel Kops, le représentant de la nouvelle directrice de France Télévisions, rappelle l’arrivée imminente de la révolution numérique, il rappelle l’importance pour le FIFO de s’ancrer dans cette dynamique.« Aujourd’hui, le festival est arrivé à l’âge de l’adolescence, il va grandir encore. On doit trouver le langage mais aussi le moyen d’aider et supporter ce qu’il va devenir ». Au tour désormais du Président du Pays d’apporter son mot à cette cérémonie d’ouverture. Comme il l’a déjà fait lors de la COP 21 à Paris, Edouard Fritch réitère l’importance pour le peuple océanien de s’unir. « Nous devons partager nos expériences, nous devons aussi montrer que l’Océanie existe et qu’elle compte se faire entendre aux yeux du reste du monde ! ».

Pour le chef du gouvernement, la communication passe par l’image, et le FIFO est à ce titre un véritable miroir de l’Océanie. « Le festival rend visible cette région du monde, il permet aux Océaniens de parler de leur pays avec leurs mots. ».

L’importance de l’éducation

Le professionnalisme et l’éducation sont aussi au cœur du FIFO. « Les festivaliers sont ici pour défendre leurs films mais également échanger, débattre et apprendre.

C’est la clé du succès du FIFO » affirme Edouard Fritch. Le représentant de l’Etat, Lionel Beffre, qui prend à son tour place devant la tribune, met quant à lui un point d’orgue sur l’aspect pédagogique et le rôle de transmission de l’événement. « Le festival nous éclaire sur l’histoire, la culture, l’environnement…On y traite de thèmes forts, et on les partage avec les différentes générations ». Après avoir cité sans erreur le nom pourtant complexe du Ministre de la Culture et de l’Environnement,

Heremoana Maamaatuaiahutapu, ce pour quoi il a d’ailleurs été félicité, le Haut-Commissaire a souligné la nécessité de pérenniser les journées dédiées aux scolaires et les ateliers afin d’échanger et transmettre aux jeunes générations la richesse du peuple océanien et de son environnement.

Les Films en Compétition

AnotherCountryANOTHER COUNTRY

75 min – Australie – 2015

Version

Yolngu sous-titrée en anglais et en français

Réalisation

Molly Reynolds

Production

Peter Djigirr/Rolf De Heer/Molly Reynolds

Comédien australien et aborigène David Gulpilil raconte ‘Another Country’, l’histoire de ce qui est arrivé lorsque le mode vie de son peuple a été interrompu par celui des « blancs ». Ce documentaire évoque les consequences du contact, la force de l’impact de l’Autre, les ravages causés par la superposition de deux cultures, l’une nouvelle et l’autre traditionnelle et les problèmes qui en découlent dans divers domaines de la vie quotidienne, tels que le temps, l’argent , les ordures …

Aux armes tahitiensAUX ARMES TAHITIENS

90 min – Polynésie Française – 2015

Version

Française sous titrée en anglais

Réalisation

Jacques Navarro-Rovira

Production

Bleu Lagon Productions/Polynésie 1ère/France Télévisions

La seconde guerre mondiale et les Tahitiens. Ce qu’on sait ou ce qui est moins connu : les pilotes de chasse, les mitrailleurs de bombardiers, les parachutistes des forces spéciales, les marins de Guadalcanal, les résistants…

Le film retrace le parcours de ces volontaires, leurs faits d’armes à travers des images d’archives et des témoignages de rares survivants, de descendants et de spécialistes de ce pan glorieux de l’histoire polynésienne. Et il n’oublie pas d’évoquer l’importance politique et sociale des Tamarii Volontaires dans la Polynésie française de l’Après Guerre.

Hip Hop-erationHIP HOP-ERATION

93 min – Nouvelle Zélande — 2014

Version

Anglaise sous-titrée en français

Réalisation

Bryn Evans

Production

Inkubator Limited /N/A

Qui dit que votre grand-mère ne peut pas être une star du Hip-hop?

Pas les Néo-zélandais.

Pour Kara, Maynie et Terri, plus de 90 ans chacune, le voyage à Las Vegas pour le championnat mondial de danse Hip-hop est le voyage de leur vie, un défi à relever. Elles le font avec 24 autres nonagénaires et leur coach Billie Jordan qui les a amenés à repousser les limites de l’âge et à donner un peu de folie rythmée à leur paisible retraite. Ce film est un hymne à la vie, un bel échange entre les générations.

le salaire des profondeursLE SALAIRE DES PROFONDEURS

51 min – Nouvelle Calédonie – 2015

Version

Fidjienne et anglaise sous-titrée en français

Réalisation

Dominique Roberjot et Christine Della-Maggiora

Production

Latitude 21 Pacific/Nouvelle-Calédonie 1ère/France Télévisions

« Je suis fidjien et j’ai 20 ans… ».

Dans ce film, la voix du narrateur nous emporte à travers son récit, dans l’histoire de centaines de pêcheurs à Fidji. Habitants des îles éloignées de l’Archipel, lorsque les compagnies chinoises leur proposent un nouvel Eldorado, leur vie bascule. L’Eldorado, les profondeurs de la mer… Et l’or que les Chinois convoitent, ce sont les bêches-de-mer. Argent facile de prime abord, travail dangereux, illégalité, pillage des fonds marins, accidents… Un voyage dans les profondeurs qui les marque à jamais !

Woman's Prison Berrimah Darwin SBS 07th May 2014

PRISON SONGS

56 min – Australie – 2015

Version

anglaise sous-titrée en français

Réalisation

Kelrick Martin

Production

Harry Bradwell and Kelrick Martin

Berrimah, territoire du Nord en Australie, est un centre pénitentiaire où sont enfermés 800 prisonniers, hommes et femmes, à 80%, des Aborigènes.

« On peut tous finir dans un endroit comme celui là, mais y être pour des années, c’est dur. Même si c’est juste. » C’est ce dont témoignent, Renato, Max, Wurdankardi ou Bernardine et Molly… L’art, la musique et la danse, les aident à se poser des questions et à en poser à la société. Un docu-musical, entre comédie et tragédie, chargé de vérités et d’émotions.

Putuparri_Key_Image - copiePUTUPARRI AND THE RAINMAKERS

95 min – Australia – 2015

Version

Anglaise et Wangkatjungka sous-titrée en anglais

Réalisation

Nicole Ma

Production

Sensible Films

Tom Putuparri Lawford est un Aborigène pris entre deux mondes. Il a cédé aux tentations du monde moderne mais a accepté la responsabilité de guider sa communauté, de lutter pour les terres ancestrales de son clan et, artiste complet, d’oeuvrer pour la transmission du savoir traditionnel. Sa vie est marquée par ses voyages vers « Kurtal » dans le désert, là où sa famille a toujours pratiqué le rituel des faiseurs de pluies. Ce film témoigne de l’espoir de faire vivre encore les rituels et la culture autochtone.

 

Film StillsTHE GROUND WE WON

91 min – Nouvelle-Zélande – 2015

Version

Anglaise sous-titrée en anglais

Réalisation

Christopher Pryor

Production

Deer Heart Films Ltd

L’univers masculin d’une communauté rurale Néo-zélandaise est observé à travers les pratiques et les rituels de son club de rugby. Après une longue série d’échecs, l’équipe d’agriculteurs tente de redorer son blason. Le match du samedi soir est un exutoire pour supporter, entre grossièretés et camaraderie, les responsabilités de la ferme et de la paternité. Il permet à chacun de prouver sa valeur. De ce monde viril, le spectateur découvre les apprentissages, les moqueries, la 3ème mi-temps et la force des liens qui unissent les membres du club.

the price of peaceTHE PRICE OF PEACE

86 min – Nouvelle-Zélande – 2015

Version

Anglaise et Maori de Nouvelle Zélande sous-titrée en français

Réalisation

Kim Webby

Production

Christina Milligan/Roger Grant/Kim Webby

Ce documentaire suit, Tame Iti, militant Maoris pendant les sept années dramatiques allant des raids de la police «anti-terroriste», dans sa communauté, de son arrestation et de son emprisonnement, jusqu’à la signature d’un « traité de paix » entre sa tribu, Ngai Tuhoe, et la Couronne. Après deux cents ans de guerre et de griefs contre la Couronne, cet épisode historique s’est terminé par des excuses émouvantes des représentants de la Police et de la Couronne au peuple, Ngai Tuhoe et à la famille de Tame, apportant réconciliation, paix et partenariat.

TupaiaTUPAIA

52 min – Polynésie Française/Nouvelle Zélande – 2015

Version

Française sous-titrée en français et en anglais

Réalisation

Lala Rolls

Production

Oceania Film/Island Film Productions/Polynésie 1ère

Nous connaissons tous le Capitaine Cook, mais qu’en est il du navigateur tahitien Tupaia qui contribua à faire de son voyage en Nouvelle-Zélande une réussite ? Ce grand prêtre polynésien se révéla être un diplomate, un politicien et un artiste. Le film relate l’aventure de Tupaia et traduit la fascination des Maoris pour ce personnage, qu’ils avaient reconnu comme l’un des leurs, et aujourd’hui toujours très présent dans la mémoire de tous les Néo-zélandais. Il montre la version océanienne du premier contact entre les Anglais et les Maori.

une e╠üquipe de re╠éveUNE EQUIPE DE RÊVE

95 min – France – 2015

Version

anglaise sous-titrée en français

Réalisation

Mike Brett and Steve Jamison

Production

Agile Films, Archer’s Mark

Après une défaite historique 31-0 contre l’Australie en 2001, les Samoa Américaines, dernières au classement de la FIFA, sont toujours à la recherche de leur première victoire en match officiel. N’ayant pas marqué un but depuis 4 ans mais décidée à laver son honneur en se qualifiant pour la coupe du monde 2014, un rêve à réaliser, l’équipe fait appel à l’entraîneur néerlandais Thomas Rongen. Il découvre, une attachante équipe dont Nicky, gardien de but hanté par 31 buts encaissés et«Jailyah», premier joueur transgenre de la FIFA.

VISIONSINTHEDARK_- copieVISION IN THE DARK : THE LIFE OF PINKY THOMPSON

76 min – Hawaii/USA – 2014

Version

Anglaise sous-titrée en français

Réalisation

Ty Sanga

Production

Co Creative Studio / Kamehameha Schools

Au retour de la seconde guerre mondiale, Pinky Thompson, Hawaiien, a apporté toute son énergie aux services sociaux de son archipel. Il a œuvré toute sa vie pour améliorer les conditions de vie des enfants et donner aux Hawaiiens leur place dans la société locale et américaine. Il a incarné un esprit nouveau, un engagement tenace et sans relâche. Activiste pacifique, Pinky a défendu son identité d’Hawaiien, son peuple et sa culture. Il a fait naître une nouvelle génération de dirigeants du pays. Un véritable portrait d’océanien engagé.

FIFO : Newsletters réalisées par les étudiants de l’ISEPP

Cliquer sur une image pour télécharger

Les Films hors Compétition

60 min – Chile – 2015
Version
Espagnole sous-titrée en anglais et français
Réalisation
Carmen E. Brito
Production
Andrea Seelenfreund and Leo Pakarati

Des rouleaux de pellicules, vestiges d’un film, ont été trouvés au marché aux puces de Valparaiso, au Chili. Il s’agit de négatifs et de parties non montées d’un film chilien disparu « Isla de Pascua », réalisé par Jorge di Lauro et Nieves Yankovicth en 1961. Dans une sorte de vertige de film dans le film, le documentaire de 2015 retrace les recherches qui ont permis d’identifier les réalisateurs quand il a fallu interroger les souvenirs des Pascuans, ceux des spécialistes de l’histoire du cinéma chilien, et enfin étudier les images elles-même. Il montre aussi la violence des émotions des Rapanui d’aujourd’hui devant ces images d’un passé proche, illustrant beaucoup de transformations.

26 min – Australie – 2015
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Perun Bonser
Production
Metamorflix

Neil Coyne est le premier lutteur aborigène d’Australie occidentale. A 43 ans, « N.C. Viper », boxeurspopulaire auprès du public et de ses adversaires, monte sur le ring depuis plus de sept ans.
Mais la mort de sa mère il y a dix-huit mois a réveillé des traumatismes de son enfance, le plongeant dans la spirale de la dépression et de l’apathie. Avec l’aide d’une épouse aimante et pour ses six enfants, Neil a maintenant décidé de faire son come back. Mais peut-il remonter sur le ring, et se relancer dans une nouvelle aventure, ou ne risque t-il pas d’être battu par son plus grand adversaire – le poids de ses émotions?

13 min – Australie – 2015
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Cornel Ozies
Production
Eileen Torres and Eloise Schnierer

L’identité Djugun se réaffirme. Par les empreintes des pieds, le peuple Djugun marque le sable des plages au bord des falaises et dit que la terre est Djugun. Les danses et surtout les chants racontent comment ce peuple aborigène vivait dans le passé. Aujourd’hui les jeunes veulent apprendre leur langue, ces chants et ces danses. Et les Anciens tiennent à transmettre leur culture. Après avoir appris la danse des jeunes commencent même à emprunter le Chemin des Rêves.

93 min – Australia – 2015
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Richard Todd
Production
Freshwater Films/Smith&Nasht/Aquarius Productions/Yes
3 Companies-Frackman Films

«Frackman» raconte l’histoire d’un militant Dayne Pratzky et de sa lutte contre les compagnies de gaz internationales. L’Australie va bientôt devenir le plus grand exportateur mondial de gaz naturel liquéfié, L’État du Queensland, où vit Dayne compte plus de 30 000 forages dont la plupart nécessitent la pratique controversée de la fracturation hydraulique. Les terres de Dayne et ses voisins sont devenus malgré eux, des paysages industriels massifs, où la pollution de l’eau et les problèmes environnementaux et sanitaires deviennent de plus en plus alarmants. Dayne s’engage et se transforme en activiste connu comme le «Frackman».

11 min – Australia – 2015
Version
Anglaise et Miriwoong sous-titrées en anglais
Réalisation
Ju Ju Wilson
Production
Bigapitija PL

Grand-mère Sheba Dignari a 95 ans. Ce qu’elle préfère dans la vie, c’est visiter le pays et chanter, en particulier les chants de ses Anciens, qu’elle a appris de sa mère. Grand-mère Sheba raconte, aux enfants, dans la langue du pays une histoire du « Dream Time » destinée aux femmes, connue sous le nom de Goorrandalng. Une colline et sa rivière donnent au peuple la nourriture et l’eau, le chant permet de ne pas s’y perdre. Des rites servent à protéger les enfants. On y enseigne la danse de l’oiseau Brolga lié à l’esprit de la terre.

52 min – Polynésie Française – 2014
Version
Française
Réalisation
Philippe Sintes
Production
Bleu Lagon Productions/Polynésie 1ère

Si tout le monde en Polynésie connaît le chanteur, peu de gens connaissent véritablement son histoire. De ses débuts avec les Barefoot boys à sa 3ème place à l’Eurovision en 1981, devant 400 millions de téléspectateurs, en passant par ses rencontres avec Charles Aznavour et Claude François, il a marqué les esprits. Celui que l’on appelle tout simplement Gabilou à accepter de se confier, de revenir sur 50 ans de carrière marqués de réussites et de rendez-vous manqués. Portrait intimiste du grand artiste polynésien de la chanson.

90 min – France – 2015
Version
Française
Réalisation
Gil Kébaïli
Production
Les Films d’ici/Arté

En Polynésie Française, à Fakarava, un rassemblement spectaculaire de milliers de mérous a attiré l’attention de l’équipe du biologiste photographe Laurent Ballesta. Ces poissons attendent la pleine lune pour se reproduire tous en même temps un seul jour de l’année ! Avec l’aide des chercheurs du CNRS et du CRIOBE, l’équipe va plonger et expérimenter des méthodes pour étudier ce phénomène unique et en témoigner. A l’occasion de cette exploration, dans des conditions particulières, Laurent Ballesta va réaliser un record mondial en effectuant une plongée de 24 heures, permettant de faire découvrir en image un cycle de la vie sous-marine.

52 min – Nouvelle-Calédonie – 2013
Version
Française sous-titrée en français
Réalisation
Alan Nogues
Production
Emotion Capturée

L’île Continent est l’histoire d’une île dont l’origine remonte au passé géologique le plus ancien : la Nouvelle-Calédonie. Terre sans pareille de biodiversité, aussi bien pour la faune que pour la flore dont les éléments sont reliés aux clans kanaks. Filmé sur 3 ans au cœur des forêts humides de la Chaine centrale, ce documentaire explore l’incroyable richesse de cet écosystème à travers les sciences naturelles et les croyances kanak, au plus près des lézards, geckos, oiseaux et les autres reliques végétales qui peuplent ce pays hors du commun.

57 min – USA – 2013
Version
Anglaise
Réalisation
Angela Sun
Production
Lerd Productions

Le monde est devenu le royaume du plastique, une matière parfaite et si utile. Mais le plastique ne se décompose jamais complètement. Au bout d’une soixantaine d’années d’utilisation de plus en plus intensive, qu’en est il des déchets? ils finissent souvent dans les océans. L’île de Midway et ses plages polluées en témoignent. La faune aviaire et sous-marine en sont les victimes désignées. Des centaines de milliers de tonnes de déchets sont amenées par les courants au centre des océans et forment un véritable continent de détritus entre deux eaux.

53 min – France – 2015
Version
Française
Réalisation
Antoine Laguerre
Production
ADLTV

Son monde est celui de l’océan, des grosses vagues, mais aussi du partage de sa passion avec des gens du monde entier connus ou inconnus sans oublier les enfants de son fenua. Raimana Van Bastolaer, véritable légende tahitienne est un surfeur respecté et admiré de tous. Il initie, il guide, il rassure, il enseigne et il protège. Les surfeurs amateurs et professionnels accourent pour affronter Teahupoo et comptent sur l’expérience de Raimana pour les aider.

29 min – New Zealand – 2013
Version
Anglaise
Réalisation
Briar March
Production
Attitude Pictures

Vivre avec un handicap aux îles Salomon est rude. C’est une des nations les plus pauvres du Pacifique. Curtis Palmer, un australien, champion paralympique de rugby, vient passer une semaine afin de coacher un groupe d’handicapés en fauteuil roulant pour le compte d’une ONG. Elle organise des ateliers dans des pays en voie de développement, utilisant le sport pour « changer les choses ». Comment reprendre goût à la vie et faire face aux regards des gens malgré les difficultés quotidiennes?

95min25 – New Zealand – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Anna Marbrook and Mike Single
Production
Heather Lee/Oceanic Nature Film Production/Dieter Paulmann

« Te Mana o te Moana » raconte le voyage de 100 insulaires du Pacifique, une épopée qui leur a fait parcourir 1000 miles nautiques à bord de six Va’a. Tous unis pour défendre l’avenir de leur océan et renouer avec leurs racines. Ils ont navigué de Nouvelle-Zélande à Tahiti, des USA aux Galapagos et aux îles Salomon, ils ont honoré leurs ancêtres, enseigné et pratiqué les techniques de navigation traditionnelle, et milité pour l’environnement. Les leçons du passé poussent ces représentants du Pacifique à tracer leur voie, nouvelle et audacieuse. Leur odyssée intimement lié au grand Moana…

58 min – Nouvelle-Zélande – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Christopher Dudman
Production
Robbers Dog Films Ltd

The Day that changed my life est un hommage émouvant aux victimes et aux survivants du tremblement de terre de Christchurch en février 2011. Il raconte la plus grande catastrophe de l’histoire récente de la Nouvelle-Zélande. Ses images saisissantes ou émouvantes illustrent la volonté humaine de vivre , la générosité et le courage. Les témoignages des survivants révèlent les paniques, les peurs, les traumatismes, les blessures, les douleurs mais aussi les actions héroïques. Un récit percutant de la journée qui a changé la vie des habitants d’une ville dévastée.

53 min – USA – 2015
Version
Anglaise sous-titrée en anglais
Réalisation
Dominic Brown
Production
Dancing Turtle Films

The Road Home raconte l’histoire de Benny Wenda, leader de la lutte pour l’indépendance de la Papouasie occidentale, contre l’Indonésie. De son enfance modeste dans les montagnes reculées de la Nouvelle-Guinée, en passant par sa vie en exil politique au Royaume-Uni, la vie de Benny Wenda est remarquable. Défendant son peuple, en 2002, Benny est emprisonné par les Indonésiens. Il subit les tortures et le racisme au quotidien. Après une audacieuse évasion, il a traversé à pied la jungle pour atteindre la sécurité de la Papouasie Nouvelle Guinée voisine. C’est le début d’un long voyage. Nominé pour le prix Prix Nobel de la paix, il porte au monde le témoignage de ce qu’il advient de son pays.

54 min – Nouvelle Calédonie – 2015
Version
Française
Réalisation
Dorothée Tromparent et Emmanuel Desbouiges
Production
PAO Production/Canal + Calédonie

Ce film se déroule au CAMP EST, la prison de Nouméa. Derrière les hauts murs, un atelier de sculpture a vu le jour, il y a quatre ans. Son nom : Totem Liberté. Son principe : guider un groupe de détenus dans la réalisation de totems monumentaux. Entre ré-appropriation d’une identité culturelle kanak, créations contemporaines et réinsertion, l’atelier multiplie aujourd’hui les succès. Résolument intimiste, ce documentaire s’attache aux mots et aux silences des principaux protagonistes de l’atelier sculpture, détenus et encadrants.

27min30 – Australia – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Catherine Hunter
Production
Catherine Hunter and Julia Overton

Portrait et itinéraire artistique de Trent Parke, grand photographe australien, le seul à avoir rejoint la prestigieuse Agence Photo Magnum. On y découvre l’histoire de la perte de sa mère, de son deuil, de la présence, dans son travail, de cette mère absente. Et en même temps l’histoire du projet Black Rose, un voyage photographique de sept ans à travers l’Australie. Cette oeuvre importante a abouti à « l’Exposition de sa vie », qui s’est tenue en 2015 à l’Art Gallery of South Australia à Adelaide.

52 min – France/Nouvelle Calédonie – 2014
Version
Française
Réalisation
Jenny Briffa
Production
Tetemba Productions/Grand Angle

Aujourd’hui, les dégâts provoqués par les espèces envahissantes en Nouvelle-Calédonie sont dramatiques. Cerfs, fourmis, chats, rats, cochons ravagent la biodiversité. Et les conséquences ne sont pas qu’écologiques ! Elles peuvent être économiques et humaines. C’est tout l’enjeu de ce documentaire : montrer que les espèces envahissantes aussi petites soient-elles, comme les fourmis électriques, peuvent non seulement détruire des espèces uniques au monde mais aussi bouleverser la vie des hommes.

68 min – USA- 2014
Version
Anglaise
Réalisation
Kimberlee Bassford
Production
Making Waves Films LLC/Pacific Islanders Communications

« Winning Girl » suit le parcours d’une jeune adolescente métisse samoane-hawaiienne, une athlète qui se distingue dans la lutte et le judo. Avec l’aide de sa famille, Teshya Alo vise le plus haut niveau, le championnat du monde et les Jeux Olympiques. Ce documentaire raconte l’énergie, les efforts et les sacrifices d’une petite fille qui grandit en essayant de réaliser son rêve.

SHORT DOC SELECTION (dans la catégorie Hors compétition)

3 min – Nouvelle-Zélande – 2014
Version
Anglaise
Réalisation
Andrew Scott
Production
Julia Parnell

Qu’est ce qu’une maison habitée quand on veut la traduire en image et en bruits?

3 min – Nouvelle-Zélande – 2014
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Kristy Griffin
Production
Julia Parnell and Viv Kernick

Un handicapé et ses interactions avec les autres en particulier avec celle qu’il aime : Rachel

3 min – Nouvelle-Zélande – 2014
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Alex Sutherland
Production
Julia Parnell and Rebekah Kelly

L’inventeur du saut à l’élastique raconte la création de cette folle discipline

3 min – Nouvelle-Zélande – 2014
Version
Anglaise sous-titrée en français
Réalisation
Zoe McIntosh
Production
Julia Parnell

Après le tremblement de terre de Christchurch, les SDF ont accès aux lieux abandonnés de la ville même les plus luxueux.

3 min – New Zealand – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Hamish Bennett
Production
Stella Maris Production

Tihei Harawira, atteint d’autisme, a su dès l’enfance qu’il n’était pas comme les autres. Mais, grâce à deux musiciens, il a découvert que sa façon de créer le contact passait par le rap free-style. Il le démontre de manière positive sur le marché Otara.

Sélection Pacific Islands

52 min France – 2014

Version

Française

Réalisation

Sylvie Arnaud

Production

MC4/Femmes en Images/Nouvelle Calédonie 1ère

Ecrite au masculin, lhistoire de la Nouvelle Calédonie a souvent ignoré limportance du rôle joué dans la société par les femmes. Voici quatre dentre elles, deux femmes politiques, Dewe Gorodé et Sonia Lagarde, une journaliste, Nathalie Daly, et une militanet associative, Mylène Aifa. Ce film a choisi de présenter à travers leur passé familial, leurs opinions et leurs parcours la mémoire et lespoir davenir du pays.

52 min Polynésie Française – 2015

Version

Française

Réalisation

Philippe Fréling

Production

Bleu Lagon Production/Polynésie 1ère/France Télévisions/Mérapi Productions

Une huitre perlière peuple les lagons polynésiens. La Pinctada Margaritifera, ou nacre offre un joyau rare, la perle noire, poe rava. Il y a 50 ans avec Jean Marie Dommard au service de la pêche et laide dun greffeur japonais naissaient les perles de culture de Tahiti, le début dune aventure loin d’être terminée et que raconte ce film.

52 min Polynésie Française – 2014

Version

Française

Réalisation

Philippe Fréling

Production

Bleu Lagon Production/Polynésie 1ère/France Télévisions/Mérapi Productions

La Polynésie française et son environnement naturel sont riches de beautés. Parmi elles, la nacre et le perle noire: oeuvres des Dieux ou travail des hommes? Et, avec toutes ses péripéties, faire de la perliculture un des  secteurs économiques importants du pays est-t-il  le résultat du hasard, du commerce sauvage ou laboutissement de longues recherches et defforts de développement vécus par les hommes comme une épopée?

52 min France – 2015

Version

Française

Réalisation

Pierre Belet

Production

Grand Angle Productions/Archipel Production

En mars 2015, le cyclone Pam, dune puissance extrême, a dévasté le Vanuatu, pays océanien fragile, pauvre et particulièrement exposé à la destruction de son environnement par de multiples problèmes: destruction du récif, modification climatique, séismes, volcanisme. Dans ce film, quatre hommes tentent de faire comprendre ces phénomènes et denvisager les solutions de la reconstruction.

74 min Nouvelle Zélande – 2014

Version

Française

Réalisation

Jim Marbrook

Production

Jim Marbrook

En Nouvelle Calédonie, Florent Euriske est un militant kanak décidé à préserver la nature sauvage de sa région quand, en 2008, une avalanche de gravats provenant dune usine de nickel ravage les bords du lagon de Houaîlou. Il anime alors lassociation créée pour obliger la mine à décontaminer la baie. Un combat social qui se heurte aux contradictions dune société complexe.

26 min Polynésie Française – 2015

Version

Française

Réalisation

Claire Schwob

Production

Créative.Tv/Conservatoire de la Polynésie Française

Un jeune élève du Conservatoire de la Polynésie Française, Tuarii Tracqui, nous ouvre les portes de la danse polynésienne et nous guide vers des hommes, des danseurs, des guerriers qui nous dévoilent les facettes masculines de leur passion commune. Tuarii a beaucoup appris de ses ainés, il souhaite maintenant transmettre, et surtout donner lenvie aux jeunes de pratiquer la danse et mieux connaitre leur culture.

13 min Wallis & Futuna – 2015

Version

Française et Wallisienne

Réalisation

Kamali Fetuuaho &Tino Taofinuu & Anthony Taitusi

Production

Association Cafe Fale/Service Territoriale Jeunesse et Sports de Wallis & Futuna

Deux jeunes, Tino et Kamali, de lassociation Cafe Fale, témoignent de la mise en place du projet Ciné d’Étoiles. Avec un écran gonflable géant, Tino et Kamali sillonnent le territoire de Wallis avec lespoir d’émerveiller le public. Ce documentaire est le début dune aventure

72 min Spain/Chile – 2014

Version

Espagnole et Rapa Nui

Réalisation

Paco Toledo & José Domingo Rivera

Production

Ando Liado S.L.U/ Nomade Films/Talatala Filmmakers

En 1993, un film hollywoodien tourné à l’Île de Pâques a changé pour toujours l’existence des Pascuans. La superproduction « Rapa Nui » a attiré des millions de dollars sur la petite île et offert du travail rémunéré  à ses habitants, modifiant profondément leurs traditions, façons de vivre et identité. Cest lhistoire des Yorgos, des Rapa Nui daujourdhui, à la recherche de leur mémoire et de ce quils sont

57 min – USA – 2013
Version
Anglaise
Réalisation
Angela Sun
Production
Lerd Productions

Le monde est devenu le royaume du plastique, une matière parfaite et si utile. Mais le plastique ne se décompose jamais complètement. Au bout d’une soixantaine d’années d’utilisation de plus en plus intensive, qu’en est il des déchets? ils finissent souvent dans les océans. L’île de Midway et ses plages polluées en témoignent. La faune aviaire et sous-marine en sont les victimes désignées. Des centaines de milliers de tonnes de déchets sont amenées par les courants au centre des océans et forment un véritable continent de détritus entre deux eaux.

53 min – France – 2015
Version
Française
Réalisation
Antoine Laguerre
Production
ADLTV

Son monde est celui de l’océan, des grosses vagues, mais aussi du partage de sa passion avec des gens du monde entier connus ou inconnus sans oublier les enfants de son fenua. Raimana Van Bastolaer, véritable légende tahitienne est un surfeur respecté et admiré de tous. Il initie, il guide, il rassure, il enseigne et il protège. Les surfeurs amateurs et professionnels accourent pour affronter Teahupoo et comptent sur l’expérience de Raimana pour les aider.

29 min – New Zealand – 2013
Version
Anglaise
Réalisation
Briar March
Production
Attitude Pictures

Vivre avec un handicap aux îles Salomon est rude. C’est une des nations les plus pauvres du Pacifique. Curtis Palmer, un australien, champion paralympique de rugby, vient passer une semaine afin de coacher un groupe d’handicapés en fauteuil roulant pour le compte d’une ONG. Elle organise des ateliers dans des pays en voie de développement, utilisant le sport pour « changer les choses ». Comment reprendre goût à la vie et faire face aux regards des gens malgré les difficultés quotidiennes?

95min25 – New Zealand – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Anna Marbrook and Mike Single
Production
Heather Lee/Oceanic Nature Film Production/Dieter Paulmann

« Te Mana o te Moana » raconte le voyage de 100 insulaires du Pacifique, une épopée qui leur a fait parcourir 1000 miles nautiques à bord de six Va’a. Tous unis pour défendre l’avenir de leur océan et renouer avec leurs racines. Ils ont navigué de Nouvelle-Zélande à Tahiti, des USA aux Galapagos et aux îles Salomon, ils ont honoré leurs ancêtres, enseigné et pratiqué les techniques de navigation traditionnelle, et milité pour l’environnement. Les leçons du passé poussent ces représentants du Pacifique à tracer leur voie, nouvelle et audacieuse. Leur odyssée intimement lié au grand Moana…

58 min – Nouvelle-Zélande – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Christopher Dudman
Production
Robbers Dog Films Ltd

The Day that changed my life est un hommage émouvant aux victimes et aux survivants du tremblement de terre de Christchurch en février 2011. Il raconte la plus grande catastrophe de l’histoire récente de la Nouvelle-Zélande. Ses images saisissantes ou émouvantes illustrent la volonté humaine de vivre , la générosité et le courage. Les témoignages des survivants révèlent les paniques, les peurs, les traumatismes, les blessures, les douleurs mais aussi les actions héroïques. Un récit percutant de la journée qui a changé la vie des habitants d’une ville dévastée.

53 min – USA – 2015
Version
Anglaise sous-titrée en anglais
Réalisation
Dominic Brown
Production
Dancing Turtle Films

The Road Home raconte l’histoire de Benny Wenda, leader de la lutte pour l’indépendance de la Papouasie occidentale, contre l’Indonésie. De son enfance modeste dans les montagnes reculées de la Nouvelle-Guinée, en passant par sa vie en exil politique au Royaume-Uni, la vie de Benny Wenda est remarquable. Défendant son peuple, en 2002, Benny est emprisonné par les Indonésiens. Il subit les tortures et le racisme au quotidien. Après une audacieuse évasion, il a traversé à pied la jungle pour atteindre la sécurité de la Papouasie Nouvelle Guinée voisine. C’est le début d’un long voyage. Nominé pour le prix Prix Nobel de la paix, il porte au monde le témoignage de ce qu’il advient de son pays.

54 min – Nouvelle Calédonie – 2015
Version
Française
Réalisation
Dorothée Tromparent et Emmanuel Desbouiges
Production
PAO Production/Canal + Calédonie

Ce film se déroule au CAMP EST, la prison de Nouméa. Derrière les hauts murs, un atelier de sculpture a vu le jour, il y a quatre ans. Son nom : Totem Liberté. Son principe : guider un groupe de détenus dans la réalisation de totems monumentaux. Entre ré-appropriation d’une identité culturelle kanak, créations contemporaines et réinsertion, l’atelier multiplie aujourd’hui les succès. Résolument intimiste, ce documentaire s’attache aux mots et aux silences des principaux protagonistes de l’atelier sculpture, détenus et encadrants.

27min30 – Australia – 2015
Version
Anglaise
Réalisation
Catherine Hunter
Production
Catherine Hunter and Julia Overton

Portrait et itinéraire artistique de Trent Parke, grand photographe australien, le seul à avoir rejoint la prestigieuse Agence Photo Magnum. On y découvre l’histoire de la perte de sa mère, de son deuil, de la présence, dans son travail, de cette mère absente. Et en même temps l’histoire du projet Black Rose, un voyage photographique de sept ans à travers l’Australie. Cette oeuvre importante a abouti à « l’Exposition de sa vie », qui s’est tenue en 2015 à l’Art Gallery of South Australia à Adelaide.

52 min – France/Nouvelle Calédonie – 2014
Version
Française
Réalisation
Jenny Briffa
Production
Tetemba Productions/Grand Angle

Aujourd’hui, les dégâts provoqués par les espèces envahissantes en Nouvelle-Calédonie sont dramatiques. Cerfs, fourmis, chats, rats, cochons ravagent la biodiversité. Et les conséquences ne sont pas qu’écologiques ! Elles peuvent être économiques et humaines. C’est tout l’enjeu de ce documentaire : montrer que les espèces envahissantes aussi petites soient-elles, comme les fourmis électriques, peuvent non seulement détruire des espèces uniques au monde mais aussi bouleverser la vie des hommes.

68 min – USA- 2014
Version
Anglaise
Réalisation
Kimberlee Bassford
Production
Making Waves Films LLC/Pacific Islanders Communications

« Winning Girl » suit le parcours d’une jeune adolescente métisse samoane-hawaiienne, une athlète qui se distingue dans la lutte et le judo. Avec l’aide de sa famille, Teshya Alo vise le plus haut niveau, le championnat du monde et les Jeux Olympiques. Ce documentaire raconte l’énergie, les efforts et les sacrifices d’une petite fille qui grandit en essayant de réaliser son rêve.

Pour recevoir les sorties de Tahiti et de ses Îles par email, compléter le formulaire ci-dessous. Tu recevras aussi toutes les offres de Tahiti-Agenda.com.

Would you like to receive NEWS from  Tahiti-Agenda.com ? Enter your email below.

[emma_form]

A lire aussi

Pour recevoir les sorties de Tahiti et de ses Îles par email, compléter le formulaire ci-dessous. Tu recevras aussi toutes les offres de Tahiti-Agenda.com

[emma_form]

À propos de Tahiti-Agenda

Depuis le 12 février 2007, Tahiti Agenda répertorie l'essentiel des sorties du fenua.Avec plus de +21800 Fans sur Facebook, c'est le site de référence des sorties. Avec la participation des internautes, le site a rendu possible le référencement de milliers Events qui ont également été postés et partagés sur les réseaux sociaux. Tahiti Agenda, le site internet de vos sorties du fenua, depuis 2007.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Hey there!

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…